Ce sous-titre vous semble-t-il correct ?

La posture

251 vues
Retour au programme
Ressources et description

Dans cette vidéo vous allez apprendre une des partie les plus importante du taiji, la posture. Il faut absolument maîtriser cet aspect pour bien profiter des bénéfices du taiji.

Découvrez aussi pas à pas les autres aspects fondamentaux du taiji dans ce programme.

La musique a été jouée par Rui Li, musicien chinois habitant à Shanghai, qui joue principalement du dizi et du xiao.

Chargement des commentaires ...

La maîtrise de la posture est primordiale pour pratiquer le taiji quan.

Tant que vous ne vous tiendrez pas correctement, vous ne pourrez pas bouger correctement, et tant que vous ne bougerez pas correctement, les exercices de taiji ne seront pas pleinement efficaces.

Il ne s'agit pas simplement de vous tenir droit, mais de vous tenir droit avec de la puissance et en même temps sans tension, tout en gardant le contrôle total de ce que vous faites.

Tenez vous droit, vos pieds parallèles, écartés de la largeur de vos épaules.

Les épaules se détendent vers le bas, mais sans forcer.

Si vous forcez, cela va provoquer une tension musculaire qui peut ensuite se déplacer à travers votre corps.

Desserrez les dents, qui ne se touchent que légèrement.

La langue bouche le palais, juste derrière les dents de devant.

La partie la plus importante est de bien étirer la colonne vertébrale.

Pour cela partez de la tête comme si elle était suspendue par un cordon.

Elevez la tête et rentrez légèrement le menton.

Puis prolongez la colonne vertébrale vers le bas en abaissant le coccyx.

Les genoux fléchissent mais ne vont pas au-delà de vos orteils.

Basculez le bassin légèrement en avant, en remplissant le creux en bas du dos.

Le poids du corps est bien réparti entre les deux pieds, qui doivent s'enraciner dans le sol.

De ce fait, la colonne vertébrale est droite en extension vers le haut et le bas.

Ne forcez pas.

Les courbes naturelles de votre colonne vertébrale doivent rester visibles.

Ce sont elles qui permettent de mieux supporter les impacts.

Levez vos bras devant vous en tournant vos paumes vers l'intérieur.

Vos deux mains doivent être espacées de 10 à 20 cm.

Le corps relâché, respirez pleinement et faites en sorte que votre regard se tourne vers l'intérieur.

Vous regardez droit devant vous, mais vous ne regardez rien en particulier.

L'idée est d'être souple comme le bambou en haut, tout en étant solide comme un chêne en bas, en prenant conscience de chaque partie de votre corps et de votre respiration.

Télécharger

Vidéo suivante

Sikana - La respiration
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK