Double bêchage: les bons gestes

4,288 vues
Ressources et description

-

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette vidéo nous allons étudier les bons gestes à adopter pour pratiquer le double bêchage.

(En agriculture manuelle il est primordial d’accorder une attention particulière aux mouvements du corps).

Le double bêchage peut être fastidieux.

Cependant une utilisation juste du corps et la maitrise des bons mouvements permettent de faciliter le travail du cultivateur.

Cela commence par bien préparer les tâches à effectuer.

Dans le cas du double bêchage, il est préférable de procéder au printemps ou à l’automne, le matin tôt ou en fin d'après midi, lorsque les températures sont supportables.

Soyez attentifs à l’humidité de votre sol. Si celui-ci est sec, un double bêchage en détruira la structure et demandera plus d’efforts.

Au contraire si la terre est trop humide elle sera lourde et difficile à travailler.

Un outillage adapté et bien entretenu vous rendra la tâche plus simple.

Réunissez tous les outils dont vous aurez besoin afin d'éviter les va-et-vient vers votre atelier.

Nous allons maintenant analyser les trois mouvements principaux qui composent le double bêchage: l’utilisation de la bêche plate, de la fourche bêche et du râteau.

Nous utilisons la bêche plate pour transférer la terre d’une tranchée à l’autre.

Tenez vous le dos bien droit.

Placez le manche de la bêche dans le prolongement de votre jambe.

Le talon de votre chaussure doit venir butter sur le fer de bêche.

Sans forcer, transférez le poids du corps sur la bêche en gardant la jambe droite.

Tournez vous, le regard porté vers l’horizon, laissez descendre le poids du corps.

Placez la paume de main vers vous.

Relevez vous en gardant le dos droit.

Penchez vous légèrement sur le coté et relâcher le bras qui soutient la poignée.

Regardons le mouvement une fois encore.

Voyons un exemple de mouvement à ne pas faire. Pour le même résultat, une trop grande quantité d'énergie est utilisée.

Il faut maintenant racler le fond de la tranchée, nous utilisons pour ceci un mouvement pendulaire.

Balancer la bêche plate de gauche à droite. Gardez les jambes souples et évitez de vous tenir le dos plié.

Nous utilisons la fourche bêche pour bêcher le fond de la tranchée ouverte. Cela permet de décompacter le sol sur une profondeur totale de 60 centimètres.

Tenez-vous droit sur la volige, placez le talon de votre chaussure en butté sur le fer de bêche.

Transférez le poids du corps sur la fourche.

Tenez vous bien droit, les épaules relâchées.

Surtout ne vous courbez pas et ne forcez pas sur les bras.

Si vous tombez sur des cailloux et que vous ne pouvez descendre plus bas, bouger la fourche d’avant en arrière, comme ceci, en maintenant votre poids sur l’outils.

Reculez maintenant le poids du corps pour ouvrir le sol. Laissez vous descendre sur vos jambes en gardant le dos droit.

Ne levez pas la fourche pour la déplacer dans la tranchée, laissez la simplement glisser sur le sol.

Pensez à changer de sens entre chaque tranchée.

Si vous êtes aller de gauche à droite, en plaçant votre pied gauche sur la bêche, lors de la prochaine tranchée, allez de droite à gauche en plaçant le pied droit sur la bêche.

Cela évite les fatigues musculaires dues à une utilisation déséquilibrée du corps.

Notez ici que le but n’est pas de retourner la terre, ce geste sert à décompacter et ouvrir le sol afin de faciliter la croissances des racines et améliorer le drainage.

Pratiquer le double bêchage oblige à déplacer de larges quantités de terre à l’aide du râteau.

En ratissant la terre toutes les 5 tranchées, vous éviterez d’avoir à déplacer la terre d’un bout à l’autre de la planche de culture, à la fin de l’exercice

Lorsque vous utilisez le râteau, tenez-vous bien droit, il est important pour cela d’avoir des outils à votre taille.

Soyez attentif à faire le moins d’efforts physique possible.

Reculez tout votre corps pour déplacer la terre, comme ci vous marchiez à reculons. Cela minimise l’effort sur les bras.

Il est préférable de déplacer de petites quantités de terre.

Ne cherchez pas à planter le râteau profondément dans le sol, soulevez-le et laissez-le tomber sous son poids.

Ce sont des gestes simples, mais qui vous permettront d’effectuer un double bêchage sans dépenses d'énergie inutiles et surtout sans vous blesser.

Ces gestes peuvent sembler inconfortables au début mais une fois maitrisés, ils vous faciliteront le travail, surtout si vous avez de grandes surfaces à double-bêcher.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK