François Rouillay

39 vues
Ressources et description




Chargement des commentaires ...

François Rouillay

Mouvement “Incroyables Comestibles”

Quel est votre constat sur l’évolution de la biodiversité?

Dire en quelques mots, quelque chose sur la biodiversité je dirais que nous sommes arrivés à une situation absolument catastrophique où on assiste à l’effondrement de la biodiversité aussi bien au niveau des ressources potagères, fruitières que animales et végétales sur l’ensemble de la planète, le constat il est fait. Je pense qu’aujourd’hui on est arrivé à un stade où la prise de conscience elle est en train de s’enraciner à l’échelle des familles et des nations et que maintenant l’enjeu c’est d’aller au delà du constat, c’est à dire ici et maintenant qu’est ce que je peux faire pour changer la courbe d’involution et d’effondrement de la biodiversité sur la planètre, donc aujourd’hui on est vraiment à un carrefour et c’est l’enjeu de l’urgence du moment d’agir ici et maintenant.

Comment sauvegarder la biodiversité?

La biodiversité c’est l’affaire de tous, et vu l’enjeu d’urgence qu’il y a à restaurer la biodiversité, et bien il y aurait trois priorités à mettre en oeuvre. La première priorité c’est la participation citoyenne, c’est à dire que ce soit l’affaire de toutes les familles, de l’ensemble des populations sur tous les pays de la planète, c’est ce qui est à l’oeuvre aujourd’hui par exemple avec les incroyables comestibles et le mouvement incredible edible et bien d’uatres de la transition citoyenne des territoires

Le deuxième enjeu possible et prioritaire c’est l’education populaire donc à partir du moment où l’on va associer l’éducation des enfants de la maternelle jusqu’à l’université, qu’on va associer les familles là où elles vivent et bien en une génération on peut changer complètement de modèle et c’est ce qui est à l’oeuvre dans tous ces programmes de transition citoyenne donc il y a un bel horizon qui est en train de se profiler parce qu’il y aune prise de conscience à une echelle massive sur l’ensemble de la planète

Le troisième enjeu, troisième axe, troisième priorité c’est l’économie locale, c’est revenir à une économie locale par les circuits courts, c'est à dire produire et consommer localemement. Arrêtez cette mondialisation où le produit qu’on a dans l’assiette il a fait 6000 kilomètres en moyenne, c’est vraiment on est devenu complètement absurde dans ce systeme là et la planète est a bout de souffle elle n’en peut plus. Donc si on rassemble ces trois plaques tournantes, et bien on va créer un nouveau cercle vertueux et partir de là nous pouvons crer une nouvel art de vivre om chacun va être est co-créateur, co-responsable de son devenir en conscience avec cette biodiveristé .

Au coeur du retour à la biodiversité sur Gaïa, il y a l’élément de base qui est la semence et la semence aujourd’hui si on veut revenir à l'autosuffisance alimentaire c’est faire le réapprentissage de l’autonomie de l’humain, être autonome c’est être libre et l’autonomie elle ne peut passer que par la libération de la semence et donc quelque part le message c’est que chacun soit concerné par le cycle de la semence dans tous ses états. Et donc on parlait d’éducation populaire des enfants dès l’âge de 4 ans peuvent faire les premiers gestes, mettre le doigt dans la terre, planter la semence et oh c’est magnifique ça pousse, donc redécouvrir dans un premier temps et puis ensuite avec des personnes compétentes, je pense au mouvement des femmes semencières où il y a des connaissances qui ont été transmises de génération en génération aujourd’hui elles sont encore là, et avec ces mouvements citoyens il est possible de former des formateurs pour revenir sur ces territoires en transition et de faire de réapprentissage de la reproduction de la semence donc voilà je pense que c’est un format assez raccourci ce que je viens d’énoncer mais c’est à la portée de chacun c’est à dire que tout le monde soit concerné par le cycle de la semence, la nécéssité de la biodiversité et que ca va reposer bien entendu sur l’éducation, l’éducation c’est la pierre angulaire.

Pourquoi est-il important de soutenir “Graines de Vie”?

Aujourd’hui, j’aimerai vraiment, du fond du coeur que chacun se lance dans cette démarche de la sauvegarde de la semence, des légumes et des fruits sur la planète que ce soit aussi bien dans les villes et les villages qu’à la campagne

Devenez acteur et soutenez le mouvement “Graines de Vie” sur Kisskissbankbank.com

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK