Planter en quinconce

3,413 vues
Ressources et description

Apprenez comment planter vos cultures en quinconce pour optimiser votre production sur une surface limitée

Ceci est la dernière vidéo du programme "Cultiver durablement sur une petite surface". vous pouvez aussi la retrouver dans notre programme "cultiver dans son jardin"

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette leçon nous allons étudier la plantation en quinconce.

La plantation en quinconce est une méthode très utilisée en agriculture manuelle.

Elle offre de nombreux avantages, utiles lorsque l’on cultive de petites surfaces.

Vous pourrez planter plus de plantes sur vos planches de cultures.

Arrivées à maturité, celles-ci couvriront le sol de leurs feuilles, créant ainsi un micro climat favorable à la croissance saine des plantes.

Le sol étant entièrement recouvert par ce paillis vivant, l’évaporation et l’érosion sont réduites au maximum.

La vie du sol et du jardin trouve un habitat accueillant contribuant ainsi à la bonne santé générale du jardin.

Pour planter en quinconce, nous aurons besoin d’une volige, d’un bateau de mesure, d’une fourche à main, d’un transplantoir et d’un moyen d’irrigation.

Il existe plusieurs moyens de mesurer la distance qui séparent vos plantes.

Dans ce jardin, nous utilisons principalement des planches en bois marquées à la mesure souhaitée et des bâtons de mesure.

Nous avons un set de bâtons et de planches marqués à différentes tailles de 5 à 60 cm.

Afin de ne pas compacter le sol en marchant sur la planche de culture, nous utilisons une volige en bois, comme celle-ci.

C’est un simple contre plaqué, de 1 cm d’épaisseur, de 1 m de longueur environ et de la largeur de votre planches de culture.

À l’aide de la fourche à main, retirez une poignée de jeunes pousses avec le terreau.

On peut voir qu’elles ont 3 à 4 belles feuilles et de longues racines. Elles sont donc prêtes à être transplantées.

Dans cet exemple, nous utiliserons des salades que nous transplanterons à 15 cm d'intervalle.

Commencez par repiquer la première plante en commençant par un angle de la planche de culture.

Pour la première rangée, marquez vos trous à 7,5 cm du bord de la planche, soit la moitié de la longueur du bâton de mesure.

Une fois votre première rangée transplantée, vous pouvez continuer en procédant de la manière suivante.

Marquez un triangle entre chaque plante à l’aide du bâton de mesure. La tête de celui-ci sera à l’endroit où placer la plante.

Marquez les trous sur deux rangées. Nous voyons bien ici le schéma de quinconce se dessiner.

Transplantez une jeune pousse dans chaque marque.

On peut voir que chaque plantes est à égale distance des autres.

Elles bénéficient d’un périmètre suffisant pour capter la lumière et trouver les nutriments nécessaires à une croissance saine des plantes.

Plantez le transplantoir dans le sol. Ouvrez légèrement en tirant vers vous. Placez la plante dans le trou en maintenant les racines verticales, et refermez.

Il n’est pas nécessaire de compacter le sol autour des plantes.

Si les racines de vos jeunes pousses sont trop longues, vous pouvez les couper d’une longueur égale à une paume de main.

Cela les obligera à rediriger leur énergie dans les racines, ce qui favorise l’établissement en terre.

Une fois que les plantes ont grandi, les feuillent couvrent le sol et créent un paillis vivant. Cela permet d’économiser de l’eau en minimisant l’évaporation.

Bien que proches les unes des autres, chaque plante a suffisamment de place et nutriments à disposition pour le développement de ses racines.

Déterminez l’espacement optimal en vous renseignant sur les habitudes locales et procédez vous-même à des tests en variant les intervalles.

Soyez attentif au poids des récoltes ainsi qu’à la santé générale des plantes.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK