Extraire les graines de céréales

519 vues
Ressources et description

Dans cette vidéo, vous découvrirez une méthode pour extraire les graines de céréales à la main.

Cette vidéo est la dernière vidéo du chapitre "La récolte" et de notre programme "Cultiver dans son jardin".

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette leçon, nous allons étudier une méthode simple, pour extraire les graines des épis de céréales de façon manuelle.

Une fois vos céréales récoltées et séchées, il vous faudra isoler les graines afin de pouvoir les consommer ou les utiliser comme semences.

Pour ceci nous aurons besoin :

d’un simple grillage fixé au sol

de céréales. Dans cet exemple nous utiliserons du seigle.

une paire de ciseaux et du fil

une balayette

et une pelle ainsi que d’une étiquette et d’un stylo.

Étape 1 : Commencez par ficeler les épis de céréales en petites bottes.

Étape 2 : Placez les épis sur le grillage et frotter avec votre pieds.

Cette étape permet de séparer les graines des tiges.

Étape 3 : Soulevez le grillage et récupérez les graines que vous placerez dans un récipient.

Étape 4 : Il faut maintenant séparer les graines des déchets organiques non comestibles.

Pour cela nous utilisons un simple ventilateur.

Faites tomber le contenu du récipient devant le ventilateur.

Les graines tombent dans le bac, tandis que les déchets organiques plus légers sont soufflés par le vent.

Recommencez jusqu'à ce que les graines soient débarrassées de tout déchet.

Notez que cette étape peut être réalisée en extérieur en s’aidant du vent.

Étape 5 : Placez les graines dans un contenant où elles pourront se conserver dans de bonnes conditions. Un bocal en verre par exemple.

Étape 6 : Si vous souhaitez conserver ces graines comme semences, inscrivez sur une étiquette l’espèce, la variété, la date de récolte et la provenance de ces graines.

Placez l’étiquette dans le bocal.

Pour les plantes comme le quinoa ou l’amarante, il est préférable de séparer les graines des épis en les frottant entre vos mains comme ceci.

Il ne restera plus qu’à trier les graines de la matière organique non comestible, comme vu précédemment.

Les tiges et les déchets organiques résiduels seront placés dans la pile de compost ou ils seront considérés comme de la matière carbonée.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK