Comment faire un compost

44,096 vues
Ressources et description

Découvrez comment faire une pile compost en suivant la méthode de micro-agriculture durable BioIntensive.

Cette vidéo fait partie du programme "Faire du compost"

Cette vidéo a été développée dans l'optique d'offrir une introduction à la culture de végétaux dans le respect de l'environnement

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette leçon nous allons apprendre à créer une pile de compost selon la méthode de micro agriculture durable biointensive.

Commencez par réunir le matériel végétal nécessaire pour bâtir la pile.

Nous avons besoin de 3 éléments pour obtenir un compost fertile.

Matière azotée

De la matière azotée, celle-ci est obtenue à partir de végétaux verts, comme ces fèves ou ces céréales immatures.

Matière carbonée

De la matière carbonée obtenue à partir de végétaux murs comme ces tiges de sorgho et de quinoa.

Terre

Et de la terre de vos planches. Prévoyez environ 40 litres.

Si vous bâtissez la pile de compost sur une planche de culture, pratiquez un simple bêchage à l’endroit choisi.

Nous délimitons la surface sur laquelle nous allons bâtir le tas de compost à l’aide de bâtons en bois, cela nous permettra de monter une pile bien droite.

La taille minimum du compost pour une bonne décomposition est de 1m3, soit 1m de largeur, de longueur et de hauteur.

A coté de l’emplacement choisi, gardez un espace libre, afin de pouvoir retourner le tas le moment voulu, généralement 2 à 3 semaines après l’avoir terminée.

Nous commençons maintenant à monter la pile de compost.

Placez un tapis de branchages épais sur 10 centimètres d'épaisseur environ, cela améliorera le drainage et l’aération.

Dans cet exemple nous utilisons des branchages d’osiers.

Arrosez entre chaque étape.

Cela favorise le processus de décomposition.

Placez une couche de matériaux matures sur 10 centimètres d'épaisseur environ.

Ici nous utilisons des tiges de maïs récoltées à l'automne dernier que nous avons stockées à l’abri pendant l’hiver.

Procédez à l'arrosage.

Placez une couche de matériaux immatures sur une épaisseur de 10 centimètres environ.

Notez ici que nous utilisons le même volume de matière azotée et carbonée.

Notre ratio est de 45% de végétaux mur, 45% de végétaux immatures, et 10% de terre.

Cela permet d’obtenir un compost riche et équilibré.

Arrosez.

Versez maintenant une couche de terre.

La terre régule la température et l’humidité, elle apporte également la vie microbienne et les insectes contenus dans le sol.

Arrosez.

Veillez à monter un tas bien droit afin que celui ci ne s’affaisse pas.

Utiliser une fourche pour aligner les bords et lui donner sa forme.

Replacez régulièrement les végétaux qui débordent à l'intérieur, cela permet une décomposition uniforme.

Continuer de suivre les étapes précédentes dans l’ordre: une couche de matière carbonée, une couche de matière azotée et une couche de terre.

Matière carbonée

Matière azotée

Terre

Ainsi de suite jusqu'à ce que la pile soit terminée.

Pensez à bien arroser entre chaque étape.

Afin d’obtenir un compost équilibré et sain, il est important d’utiliser une grande diversité de végétaux.

Nous avons utilisé ici de la paille de quinoa, de sorgho, de mais et de seigle.

Il en va de même pour les matériaux verts.

Nous avons utilisé des fèves, de la luzerne, de l’ortie et de la consoude.

Ces plantes sont riches en azote et minéraux tels que le potassium, le calcium et le magnésium.

Elles ont également de nombreuses vertus qui encouragent la vie microbienne et le processus de décomposition.

Vous pouvez également mettre vos déchets de cuisine qui sont considérés comme de la matière azotée.

Si vous n’avez pas suffisamment de matériel pour terminer en une seule fois, vous pouvez continuer d’ajouter des végétaux pendant environ 2 semaines après avoir commencé.

Terminez toujours par une couche de terre.

Votre pile de compost est maintenant terminée.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK