Avant de Prendre le Volant

3,872 vues
Ressources et description
Avant de Prendre le Volant

Apprenez quels sont les réflexes à avoir avant de prendre le volant.

Découvrez quelles sont les pratiques à adopter pour assurer votre sécurité et celle de ceux autour de vous sur la route avec notre programme " Les bons réflexes de la sécurité routière ".

-

Chargement des commentaires ...

Pouvoir se déplacer en voiture ou en moto rend libre et permet d’améliorer son quotidien, mais attention, cela peut être aussi très dangereux. Voici quelques conseils avant de prendre le volant.

Conduire en ayant bu de l’alcool, même un seul verre, représente toujours un danger parce que l’alcool allonge le temps dont nous avons besoin pour réagir.

Si vous prévoyez de sortir et de boire de l’alcool, préparez votre retour à l’avance. Demandez à un ami qui ne boit pas de vous raccompagner chez vous, cherchez et écrivez les horaires et numéros de taxis ou de bus, ou recopiez l’itinéraire pour rentrer chez vous en marchant si c’est possible.

Sinon, demandez à un ami ou un parent si vous pourriez passer la nuit chez eux.

Si un de vos amis a bu, vous pouvez lui sauver la vie en le dissuadant ou même en l’empêchant de prendre le volant. Si votre ami ne veut pas vous écouter, voici deux astuces.

La première, c’est d’essayer de le fatiguer: demandez-lui de vous aider à faire la vaisselle, et discutez ensemble jusqu’à ce qu’il s’endorme.

La seconde astuce, c’est de cacher ses clés et de l’aider à trouver un endroit pour dormir. Souvenez-vous que vous serez encore plus efficace si vous êtes plusieurs, et que vous faites tout ça pour son bien!

Si vous avez bu plusieurs verres d’alcool le soir précédent, le meilleur moyen pour savoir si vous êtes prêt à reprendre le volant est d’utiliser un alcootest.

Pour les buveurs occasionnels, un taux d’alcoolémie de 0,2 gramme d’alcool par litre de sang ou plus est dangereux. Si votre taux est de 0,5 gramme par litre ou plus, ne conduisez pas: ce serait très dangereux et c’est illégal dans la plupart des pays.

D’ailleurs, certains pays imposent un taux inférieur, voire même un taux de 0.

Un autre facteur qui affecte particulièrement les jeunes conducteurs est la fatigue car un conducteur a 8 fois plus de chances d’avoir un accident lorsqu’il est fatigué.

Si vous devez voyager, retenez que les deux périodes les plus dangereuses sont entre 2h et 5h du matin et entre 13h et 16h.

Avant un long trajet, prenez un vrai temps de repos et envisagez de faire des pauses d’environ 15-20 minutes toutes les 2 heures. Lorsque c’est possible, la meilleure solution est de partager la route avec un deuxième conducteur.

Si vous commencez à vous sentir fatigué sur la route, n’essayez pas de terminer votre trajet. Trouvez plutôt un endroit sûr où vous arrêter – sûr, c’est-à-dire ni sur la route, ni sur la bande d’arrêt d’urgence.

Buvez une ou deux tasses de café fort, puis faites une sieste d’environ 15 minutes.

Enfin, si vous prenez des médicaments, renseignez-vous à l’avance sur les effets secondaires. Beaucoup de médicaments en vente libre peuvent provoquer une fatigue pouvant aller jusqu’à l’assoupissement.

Si vous n’avez pas bu et si vous êtes reposés, vous êtes prêt à prendre le volant! Avant un long voyage, vérifiez les conditions météorologiques et effectuer un contrôle d’huile.

Vérifiez également que vos pneus sont adaptés à la route, en bon état, et correctement gonflés.

Si vous avez des passagers, assurez-vous qu’ils aient attaché leur ceinture. Utilisez un siège enfant pour les bébés et les enfants, et installez les animaux dans une caisse de transport adaptée.

Ensemble, faisons de la route un endroit plus sûr pour tous !

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK