Relactation et Lactation Induite

88,403 vues
Ressources et description

Comment commencer à allaiter ou reprendre un allaitement qui a été interrompu.

Apprenez tout ce que vous avez besoin de savoir pour allaiter votre bébé de façon efficace avec notre programme dédié à l'allaitement.

On parle de relactation pour un allaitement interrompu durant moins de 6 mois. et de lactation induite pour une interruption plus longue.

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette vidéo vous allez découvrir les processus de relactation et de lactation induite.

La relactation correspond au fait de reprendre un allaitement qui aurait été arrêté il y a moins de 6 mois.

Au-delà de six mois d’arrêt on parle alors de « lactation induite ».

La lactation induite correspond également au fait de lancer un allaitement même si la maman n’a jamais été enceinte.

Incroyable mais vrai : une femme peut allaiter un bébé qu’elle a adopté !

Les taux de réussites sont très élevés dans les pays en développement où cette pratique est courante.

Pour comprendre comment ceci est possible, il faut savoir deux choses :

→Plus le sein sera stimulé mécaniquement, plus la glande mammaire va se développer.

→ Plus le sein sera vidé régulièrement, plus il va augmenter la quantité de lait produite.

En pratique : Commencez par un massage doux de l’ensemble du sein et de l’aréole.

Puis stimulez vos seins en réalisant une expression manuelle afin de développer la glande mammaire.

Faites le entre 8 et 14 fois par jour dont une séance durant la nuit.

-La stimulation des seins peut aussi bien se faire à l’aide d’un tire lait.

Le temps nécessaire pour arriver à produire suffisamment de lait varie de quelques jours à quelques semaines.

La quantité de lait produite varie d’une femme à l’autre.

-Proposez lui toujours le sein avant chaque séance même s’il ne le prend pas encore.

Il est important de familiariser l’enfant avec l’allaitement.

Ayez un maximum de contacts peau à peau avec lui :ceci favorisera la production de lait.

En attendant qu’il sache téter de manière efficace et surtout en attendant que vous ayez suffisamment de lait pour le nourrir il faudra donner des compléments de lait à votre bébé.

Evitez de donner ces compléments avec un biberon car vous risqueriez de le perturber dans son apprentissage de la succion.

Donnez-lui plutôt des compléments à l’aide d’une tasse, d’une seringue ou d’un Dispositif d’Aide à l’Allaitement qui ont l’avantage d'entraîner le bébé à faire exactement les mêmes mouvements avec sa bouche que s’il était au sein.

Après un certain temps, allant de quelques semaines à plusieurs mois, vous pourrez commencer à diminuer très progressivement la quantité de complément de lait que vous donnez à votre bébé.

Débutez cette transition lorsque vous observerez que votre bébé boit de manière efficace et en des quantités suffisantes.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK