Chargement des commentaires ...

Nous allons voir comment bien tenir le violon.

C’est une position qui est assez naturelle mais compliquée à atteindre

Le bras gauche va se placer sur le côté comme ceci… en pointant le coude vers l’avant

L’avant-bras est à l’oblique et penché vers l’extérieur.

La main est détendue

Le bras est sur le côté sans relever l’épaule ni pencher la tête

Le violon va venir sur la main et se caler entre le cou et l’épaule avec la mentonnière ici.

Nous allons voir dans quelques instants la position de la main gauche.

C’est important d’avoir d’abord une stabilité et de sentir que le violon est bien maintenu par le menton sans pencher la tête, ni laisser l’instrument libre

Si on tient bien le violon et qu’il est bien calé, il doit rester en place, même en lâchant le main gauche et en faisant quelques mouvements

Pour la main gauche, le manche du violon doit être entre le pouce et l’index qui formeront une sorte de pince qui va le prendre en tenaille, sans trop de pression et pour plus de stabilité.

Cela donne aussi de la mobilité pour pouvoir bouger les doigts

La position de la main droite est elle aussi naturelle.

Laissez tomber la main comme ceci… Et l’archet va venir se placer au niveau des quatre doigts.

Le majeur et l’annulaire vont être au milieu, situé au bout de l’archet et le petit doigt va se poser sur le bout de l’archet. L’index sera un peu plus devant.

Pliez bien les doigts en les dirigeant vers l’avant

Le pouce va avoir une position pliée avec le bout du pouce qui rejoint le majeur derrière l’archet

Cette position forme une boucle que vous pouvez voir.

C’est un cercle plus ou moins parfait qui garantit la stabilité et la souplesse du mouvement.

La main droite, en jouant, doit partir d’une position pliée au talon.

C’est la position de départ, au bout de l’archet.

On peut aussi démarrer de la pointe comme ceci.

Le niveau de l’archet sur la corde va dépendre de la position de la main droite

Au talon, il faudra bien être plié sur la corde

A la pointe, les doigts de la main droite vont être tendus pour garantir une certaine pression sur la corde, car on a moins de contrôle à la pointe qu’au talon où le bras est au dessus de la corde

Pour le bras droit, formez un angle avec le coude. L’inclinaison sera différente selon la note jouée.

Pour un Mi aigu, le coude sera plus proche du corps…

…Par rapport à un Ré

On retrouve la même caractéristique pour la main gauche, le coude va s’incliner vers l’intérieur si on joue une note grave comme le sol à vide…

…Alors qu’il sera plus vers l’extérieur si on joue un Mi à vide.

Sortir un son d’un violon peut demander du temps.

Commencez par jouer les cordes à vide, sans poser de doigts sur la touche (qui est cette partie noire du violon) et jouez simplement sur tout l’archet, du talon à la pointe pour faire sortir un son du même volume et avec une bonne clarté.

On part donc du talon avec les doigts bien pliés et la main relâchée, qui ne pose pas de doigts sur la touche

Tirez, puis poussez

Essayez de donner une impulsion avec la main droite, sans que ce soit forcé, contrôlez tout en laissant l’archet libre qui va venir simplement coller la corde tant qu’il y aura une pression qui sera exercée par l’index

Ensuite, jouez deux cordes à vide différentes pour bien sentir le poids de la main dans le changement de corde, comme ceci

Le plus important est de garder l’archet toujours parallèle au chevalet, cette partie en bois qui soutient les cordes au dessus de la table

Lorsqu’on va pousser, c’est à dire aller du talon vers la pointe, il faudra garder à l’esprit de laisser l’archet parallèle au chevalet comme ceci

Et non pas avoir le défaut de commencer dans cette position au talon (…) et de finir dans celle ci à la pointe (…)

On va maintenant voir comment poser les doigts de la main gauche.

On peut poser quatre doigts sur la touche: l’index, le majeur, l’annulaire et l’auriculaire.

Ils se posent à plat, sur le gras du doigt, pour avoir une bonne pression et une bonne mobilité de la main: pour pouvoir poser d’autres doigts et les enlever très rapidement ou simplement changer de note.

A partir de la position de départ où le pouce tient le manche avec l’index au niveau de la 1ère phalange de l’index, on va simplement poser le 1er doigt à bonne distance du bout des cordes.

Les doigts vont se poser naturellement sur la touche, avec quand même une certaine pression.

N’hésitez pas à vous entraîner en claquant les doigts, pour bien sentir la position des doigts sur la touche.

Les doigts doivent être pliés, la main doit rester souple pour ne pas être statique.

La main doit être assez verticale, n’ayez pas le défaut de coller la main gauche au manche.

Veillez à la laisser dégager pour pouvoir bouger les doigts et faire différentes notes.

Le plus important est de garder la main dans une bonne position: garder les doigts au dessus de la touche.

Il ne restera qu’à les poser pour faire sortir une note

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK