Construire Un Muret De Soutenement : Fondations

12,939 vues
Ressources et description

Dans cette vidéo vous verrez comment poser les fondations de votre mur de soutènement.

Ce chapitre vous permet d'apprendre comment construire un muret de soutènement en extérieur.

-

Chargement des commentaires ...

Dans cette vidéo, nous allons apprendre à réaliser des fondations, afin de bâtir un muret de soutènement.

Elles assurent la solidité du muret et lui permettent de retenir la terre sans s'affaisser.

La semelle doit avoir une largeur minimale égale à 0,5 fois la hauteur du muret, avec un minimum de 40 centimètres de largeur. Si votre muret mesure 1 mètre de hauteur, la semelle devra donc faire 50 centimètres de largeur, au minimum.

Avant d’entreprendre les travaux, vérifiez la météo. La semelle nécessite un temps de séchage de 2 à 3 jours, durant lesquels il est impératif qu’il ne pleuve pas.

Dans cet exemple, nous aurons besoin: d’une bétonnière, d’une brouette, d’une pelle, d’une pelle bêche, d’une pioche, d’une massette, d’une pince plate, d’un mètre, d’un niveau, d’une règle de maçon, d’une taloche, de piquets, de ficelle et d’une meuleuse.

Pensez à vous munir des équipements de sécurité nécessaire

Nous aurons également besoin d’ armatures longrines, de chainages verticaux, de fil recuit, de béton et de gravier

Etape 1: Marquez l’endroit où vous souhaitez creuser la fondation. Pour cela, enfoncez des piquets en bois dans le sol, à chaque extrémité du futur muret. Tendez une ficelle et attachez-la aux piquets.

Mesurez la largeur des fondations. Dans notre cas, nous réaliserons des fondations de 50 centimètres de largeur. Marquez cette ligne de la même manière.

Etape 2: Creusez les fondations sur 60 centimètres de profondeur, afin de pouvoir les conserver hors gel. Vous pouvez utiliser une pelle et une pioche pour creusez et une pelle bêche pour obtenir des côtés bien droits.

Etape 3: Damez le fond de la tranchée à l’aide du dameuse manuelle ou bien du dos d’un râteau.

Etape 4: Recouvrez le fond de 10 centimètres d’épaisseur de graviers ou petits cailloux. Cette partie, appelée hérisson, permet d’offrir un lit propre et stable pour les futures fondations. Vérifiez le niveau en posant l’outil sur une règle de maçon.

Etape 5: Coupez ensuite les armatures à la bonne longueur.

Etape 6: Il est maintenant temps de préparer le béton.

Etape 7: Versez une couche de 20 centimètres d’épaisseur environ, sur toute la longueur des fondations. Répartissez sur toute la longueur avec une pelle.

Etape 8: Si les armatures ne sont pas suffisamment longue, emboitez deux morceaux pour atteindre la longueur souhaitée. Liaisonnez les avec du fil recuit et plongez-les dans le béton.

Etape 9: Comblez la fouille jusqu’au bord de façon homogène.

Etape 10: A l’aide d’une règle de maçon, vérifiez et égalisez le niveau si nécessaire.

Etape 11: Terminez en lissant le béton à l’aide d’une taloche.Laissez sécher pendant 2 à 3 jours avant de continuer l’ouvrage.

Dans le cas d’un mur en agloméré, placez les chaînages verticaux tous les 2 à 3 mètres.

Pour les ouvrages de soutènement, l’alignement de ces chaînages devra être légèrement excentré. La semelle devra donc être plus large du côté remblai. Cette opération assure une meilleure stabilité et une meilleure résistance à la poussée exercée par la terre.

Continuez cette leçon en regardant la seconde partie “Construire un muret de soutènement: le muret”.

Télécharger
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK