Mieux réviser grâce à un air sain

116 vues
Back to the program
Ressources et description

Dans cette vidéo vous découvrirez l'impact de l'air de votre appartement sur les performances de votre cerveau.

Faites de l'air que vous respirez un atout pour vos études ! Votre cerveau est un muscle, il a besoin d'air chargé d'oxygène pour bien fonctionner. Et si une mauvaise qualité de l'air dans votre appartement était responsable de votre difficulté à vous concentrer ?
Une étude réalisée en 2015 par l'école Harvard T.H. CHAN montre qu'améliorer la qualité de l'air respiré par des personnes soumises à des tests cognitifs peut améliorer jusqu'à 101% leurs résultats à ces tests.
Lien vers l'étude en question : https://chge.hsph.harvard.edu/resource/impact-green-buildings-cognitive-function
Cette vidéos vous donne les clefs pour améliorer la qualité de l'air intérieur de votre appartement.

Découvrez d'autres astuces pour améliorer votre qualité de vie en appartement en regardant les autres vidéos du programme "Bien dans mon appart' " en partenariat avec WECF France et Les Compagnons Bâtisseurs IDF.

Archet - Emily ( Instrumental ) - Alter K
Archet - Hood ( Instrumental ) - Alter K
Kast - More And More (instrumental) - Alter K

Chargement des commentaires ...

L’air que nous respirons est essentiel au fonctionnement des organes de notre corps, dont notre cerveau.

En 2015 une étude a démontré que la qualité de l’air intérieur de nos espaces de travail a un impact significatif sur nos performances cognitives.

L’étude montre qu’améliorer la qualité de l’air respiré par les personnes peut augmenter de 101% leurs résultats aux tests cognitifs.

Dans cette vidéo nous vous présentons des astuces pour faire de l’air que vous respirez, un atout pour vos études.

Premièrement : Travaillez dans une pièce aérée

L’activité cérébrale consomme beaucoup d’oxygène.

Lorsque vous réfléchissez, vous transformez l’oxygène présent dans votre pièce de travail en dioxyde de carbone (CO2).

Or, pour que votre cerveau fonctionne bien, il doit disposer d’une réserve suffisante en oxygène.

Si vous vous sentez fatigués, ça peut-être un signe que vous ne disposez pas d’assez d’oxygène.

Faites donc entrer de l’air neuf dans votre pièce, en aérant régulièrement.

Vérifiez aussi le bon fonctionnement de votre système de ventilation, car il assure un renouvellement permanent de l’air intérieur.

Deuxièmement : Repérez les polluants et les éviter

Les polluants les plus courants dans nos intérieurs sont les composés organiques volatiles (ou COV), le dioxyde de carbone (ou CO2) et le monoxyde de carbone (ou CO).

Dans nos habitations, les COV se retrouvent principalement dans les solvants des meubles neufs en bois aggloméré, dans les peintures et les produits ménagers industriels.

Pour maintenir une faible concentration de ces polluants dans l’air de votre logement, appliquez ces quelques principes :

1er principe :

Si vous venez d’acquérir un meuble neuf en bois recomposé, aérez la pièce abondamment pendant plusieurs semaines et évitez de travailler dans cette pièce.

Préférez vous rendre à la bibliothèque.

De manière générale, préférez acheter des meubles d’occasion.

2ème principe :

Si vous faites des travaux de peinture choisissez les peintures les moins émissives étiquetées A+ et possédant un éco-label.

Pour découvrir tous nos conseils sur les travaux de peintures, regardez nos vidéos :

Nettoyer un mur, Choisir mes peinture et Repeindre mon appart'.

3ème principe :

Utilisez des produits naturels ou écologiques pour faire votre ménage.

Pour apprendre à fabriquer vous-mêmes des produits ménagers naturels, regardez notre vidéo : DIY : Mes nettoyants écologiques

Enfin 4ème principe :

Faites particulièrement attention au monoxyde de carbone.

Ce gaz incolore et inodore est mortel. Il est donc important de vous en protéger.

Les émanations de monoxyde de carbone sont généralement dues à des appareils de chauffage défectueux et à une mauvaise évacuation des gaz issus de la combustion.

Certains appareils de chauffage à combustion sont équipés d'une évacuation extérieure, d'autres pas.

Si possible, préférez les appareils à évacuation extérieure.

Si vous devez utiliser un chauffage d'appoint sans évacuation extérieure, préférez utiliser un appareil récent en parfait état de fonctionnement.

N'utilisez pas votre cuisinière à gaz pour chauffer votre pièce.

Faites vérifier le bon fonctionnement de votre chaudière par un professionnel tous les ans.

Troisièmement : Travaillez dans une pièce propre

Les poussières de maison peuvent contenir l’ensemble des polluants de votre intérieur.

Elles peuvent provoquer des réactions allergiques, qui gênent votre bien-être et votre concentration.

Pour éviter ces réactions, nettoyez régulièrement votre espace de vie et de travail.

Évitez la prolifération d’acariens.

Ce sont les cadavres et déjections des acariens qui sont allergisant.

Simplement les tuer n’est donc pas la solution. Il faut aussi les aspirer.

Une solution pour éliminer les acariens présents dans un matelas, est d’étaler du bicarbonate de soude dessus, de laisser agir quelques heures puis d’aspirer.

Les acariens aiment les environnements chauds et humides.

Ils se développent facilement dans un lit bien fait, qui a enfermé l’humidité dégagé par votre corps la nuit.

Le matin, préférez donc plier votre couette au pied du lit, pour laisser respirer le matelas.

Vous savez maintenant comment améliorer la qualité de l’air de votre intérieur, afin de vous mettre en bonnes conditions pour étudier

Cette vidéo vous a-t-elle aidé ? Dites-nous quels conseils vous avez décidé de suivre !

Télécharger

Next video

Sikana - Aérer et ventiler
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services adaptés à vos centre d'intérêts. En savoir + OK